"Regards Croisés sur la PAC" échanges franco-roumains paysans et citoyens

Publié le

Alors que la Politique Agricole Commune est en pleine réforme et que le nouveau projet devrait être présenté cet été par la Commission européenne, TREFLE amène le sujet au niveau local et stimule les réflexions par la rencontre avec des paysans d'un autre pays, d'une autre culture, issus d'une autre réalité et tout autant "européen" que nous !

Durant l'année 2011, nous organiserons différents événements pour parler et faire parler d'agriculture  !

 Il y aura les échanges paysans bien sûr avec la venue de 3 ou 4 roumains membres de l'association Eco Ruralis*( période encore incertaine, avril-mai ou septembre) qui seront accueillis par des paysans drômois, qui eux-même iront en Roumanie en juillet.

Il y aura aussi des moments festifs, des moments culturels et artistiques. 

Et en attendant nos amis roumains, et après leur passage chez nous, TREFLE, le Conseil local de développement du Pays Diois et l'association Terre de Liens, organiseront une série de soirées projection-débat dans les 4 cantons du Diois. 

*www.ecoruralis.ro (version en anglais)


Vous avez dis PAC...

Parler de la PAC conduit à parler subventions, marché mondiale, OMC, aides aux exportations, dumping, tout un package de "gros mots" à rendre accessible à tout un chancun-e. Parler d'agriculture, c'est aussi parler d'alimentation, de biodiversité, d'accès au foncier,de qualité de l'eau et des sols… bref c'est parler du Territoire et donc aborder le sujet à l'échelle du bassin de vie.

Alors, aujourd’hui, comment se réapproprier ce pan de notre vie quotidienne qu’est l’alimentation ? Comment se fournir en aliments de qualité quels que soient ses moyens financiers ? Comment favoriser l'installation en agriculture paysanne et qu'est-ce qu'une agriculture paysanne ? … 

 

Des échanges franco-roumains...

Les enjeux au quotidien des partenaires roumains et français sont différents. En même temps et de manière plus large, ils sont motivés par un même besoin de reconnaissance de l'agriculture paysanne, dans sa nature et dans ses fonctions sociales, environnementales et sanitaire.

La Roumanie, très rurale, avec une agriculture paysanne encore forte, n’offre-elle pas un fort potentiel d’exploration de nouvelles formes d’économies agricoles de proximité ?

Nous faisons le pari que l’axe France-Roumanie aide à sortir la réflexion et les modèles de références du paradigme occidental.


Un contexte européen 

Les échanges proposés s'inscrivent dans un mouvement européen pour la souveraineté alimentaire mené par la Coordination Européenne Via Campesina (ECVC) : "Après des décennies de domination des multinationales et de l'OMC concernant les choix de politiques alimentaires et agricoles, il est temps pour les citoyens européens de se réapproprier ces politiques : le moment est venu pour la souveraineté alimentaire ! Nous croyons en une nouvelle Politique Alimentaire et Agricole Commune qui garantirait et protégerait l'espace des citoyens de l'UE et des pays candidats, leur capacité et leur droit à définir leurs propres modèles de production, de distribution et de consommation."

Les paysans roumains participerons du 16 au 21 août à Krems en Autriche à Nyelei europe, le 1er Forum Européen pour la Souveraineté Alimentaire : plus d'info > www.nyelenieurope.net

 

 


 

TREFLE, la coopération, l'agriculture et la culture… une histoire
  • L'association est née autour d'un film documentaire autoproduit "Au tournant de la paysannerie roumaine" tourné à l'été 2004 et finalisé à l'automne 2005 : une trentaine de projections en France ; projection dans le cadre du Fân Fest 2006 en Roumanie. (Cette action est le résultat de 4 ans d'exploration du monde rural et de rencontres de la part de Caroline Le Crouhennec en Roumanie, démarche personnelle qui se poursuit.)
  • -En 2006, l'association coordonne le volet agriculture du Festival Est-Ouest "Sud Caucase" à Die.
  • -En 2008, elle réalise, pour le CFPPA de Die, une étude de faisabilité concernant la création d'un atelier collectif de transformation des produits agricoles.
  • -En 2009, elle soutient le Jardin Potentiel ou la transformation d'une friche "urbaine" en jardin poètique et artistique.
  • -En 2009 et 2010, elle organise la Caravane de l'Âne errant, une itinérance à pieds qui relie espace rural et arts vivants.

 



ces actions sont mises en oeuvre grâce au soutient financier de la Fondation de France      


 

Publié dans ACTUALITES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article